La CCSB carbure à l’énergie positive

Au dernier conseil communautaire, Frédéric PRONCHERY en charge de la mission, rapporte les actions menées, en cours et à venir. Jullié est également impliqué de près dans ce travail de long terme ; mais, déjà, des actions concrètes ont été menées.

« Grâce à ses nombreuses actions menées depuis plusieurs années, en termes d’environnement et de développement durable, la Communauté de Communes Saône-Beaujolais fait partie des lauréats de l’appel à projet national « Territoire à Energie Positive pour la Croissance Verte » (TEPCV) lancé par Mme la Ministre de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie.
En conséquence, en tant que territoire lauréat en septembre 2015, la Communauté de Communes Saône Beaujolais s’est vu attribuer une première aide financière de 500 000€. Une série d’actions avaient alors été évoquées pour un financement complémentaire éventuel de 1,5 millions d’euro. L’attribution de ce fonds supplémentaire est maintenant confirmée par le Ministère mais les critères d’attribution ayant évolués de nouvelles actions sont donc proposées.
L’aide financière de 1,5 millions d’euros correspond à une subvention à hauteur de 80 % des projets soumis. »

Il est proposé d’affecter ces montants pour les investissements suivants :

  • Aide à la rénovation énergétique des logements privés
  • Financement de construction ou de rénovation énergétique performante des bâtiments intercommunaux
  • Fonds de concours pour la rénovation performante des bâtiments communaux
  • Mise en place d’une démarche globale de déplacements alternatifs
  • Préservation et développement de la biodiversité
  • Développement de l’éducation à l’environnement sur le territoire. Cette aide concerne les actions ayant connu un démarrage effectif jusqu’au 31 décembre 2017 et prendra fin avec le versement du solde de l’aide. Les sommes affectées à des actions n’ayant pas démarré dans les délais impartis (31/12/2017) seront perdues.

Conseil en énergie partagée

Maîtriser l’énergie est un enjeu majeur pour les territoires.

Le « Conseil en énergie partagé » (CEP) est un service spécifique aux petites et moyennes collectivités qui consiste à partager les compétences en énergie d’un technicien spécialisé. Cela permet aux collectivités n’ayant pas les ressources internes suffisantes de mettre en place une politique énergétique maîtrisée, et d’agir concrètement sur leur patrimoine pour réaliser des économies.

JULLIÉ a fait appel à ce service proposé par le SYDER. Nous travaillons donc régulièrement avec l’ingénieur en charge de cet accompagnement.