L’agriculture au service de la nature

tepcv_vignette_fb_1200x900_generique

Les filières s’organisent de plus en plus précisément pour permettre au monde agricole de traiter et de valoriser ses déchets. Cela contribue à l’amélioration de l’image d’une campagne propre, moderne et accueillante. Les ficelles issues de la viticulture ne sont plus acceptées dans nos déchetteries. Les distributeurs adhèrent maintenant à un Eco Organisme : ADIVALOR, chargé de collecter les déchets agricoles et viticoles des professionnels.

Pour Jullié, le magasin Écovigne à Juliénas récupère

  • les ficelles et filets de balles rondes ;
  • les bigbags et sacs d’engrais ;
  • les emballages de produits phytosanitaires et produits d’hygiène pour l’élevage.